Procès-verbal de l’assemblée générale ordinaire du 15.12.2015_AGO 2015

 

Procès-verbal de l’assemblée générale ordinaire de l’AGCOS du 15 décembre 2015  

Le 15 décembre 2015 à 18 heures 15, l’assemblée générale ordinaire (AGO) annuelle de l'association des Grecs de Constantinople en Suisse s'est réunie dans la salle du Centre Œcuménique des Eglises (COE), sur convocation du Comité effectuée par courriel conformément à l'article 13 des statuts.

 

Sont présents :

a) Pour le Comité :

  • Mme Dominique Morabito, Présidente
  • Mme Yvonne Vingas, Secrétaire Générale
  • M. Nicolaos Anagnostopoulos, Trésorier
  • M. Athanassios (Tanas) Fotinos, Membre

 

b) Les membres de l’association (cf. annexe[i]) :

  • Mme Henriette Agulleiro
  • Mme Catherine Anagnostopoulos
  • M. Alain Haut
  • Mme Sotiria Haut
  • M. Georges Lemopoulos
  • Mme Angèle Morabito
  • Mme Constance Morabito
  • M. Mario Morabito
  • Rév. Père Georges Tsetsis
  • Mme Jacqueline Tsetsis

 

Le quorum étant atteint selon l'article 13 des statuts la séance peut débuter.

Ordre du jour

  • Accueil par la Présidente, Mme Dominique Morabito
  • Approbation du procès-verbal de l’AGO 2014
  • Rapport de l’exercice 2015 par la Présidente
  • Rapport des comptes de l’exercice 2014-2015 par le Trésorier, M. Nicolaos Anagnostopoulos
  • Rapport des Vérificateurs des comptes, MM. Alain Haut et Georges Lemopoulos
  • Approbation des rapports, des comptes et décharge du Comité
  • Divers
  • Clôture

 

1) Accueil et approbation du procès-verbal de l’AGO 2014

L’assemblée a approuvé à l’unanimité le procès-verbal de l’AGO du 4 décembre 2014.

 

2) Rapport de l’exercice 2015 par la Présidente

2a) Activités du Comité :

  • Organisation de la fête des Apokries 2015 : le 21 février, les membres ont été invités à se déguiser pour un buffet canadien, à la salle communale de Chambésy. Le groupe de musique de M. Vervatidis a animé la soirée. L’invitation a été envoyée par courriel (cf. annexe[ii]).
  • Organisation de la commémoration des 60 ans du pogrom d’Istanbul ou Septemvriana du 6-7 septembre 1955 : en collaboration avec l’unité de grec moderne de l’université de Genève (UNIGE) et la Fédération œcuménique des Constantinopolitains (EFC ; Oi.Om.Ko. en grec), le 24 novembre. Le débat a eu lieu à l’université des Bastions. Les intervenants étaient les professeurs Nicolaos Ouzounoglou (polytechnicum d’Athènes), président de l’EFC, Samim Akgönül (université Strasbourg) et Cengiz Aktar (université de Bahçeşehir). Le débat était modéré par Mme Danaé Lazaridis, professeure à l’UNIGE, qui nous a reçus dans la salle Reverdin (programme et détail, cf. annexe[iii]). Sa Sainteté Bartholomée Ier, le Patriarche Œcuménique de Constantinople, a adressé un message à l’AGCOS (cf. annexe[iv]) qui a été lu par S.E. le métropolite Jérémie de Suisse.
  • Ouverture d’une page internet dédiée aux Septemvriana sur le site www.agcos.ch : cette page interactive, c’est-à-dire ouverte à la publication des commentaires, des témoignages et/ou photographies des intéressés n’a pas eu le succès escompté (communiqué aux membres par courriel, cf. annexe[v]). M. Lemopoulos annonce pouvoir fournir des photographies inédites des Septemvriana pour publication sur le site internet de l’AGCOS. Le Rév. Père Georges Tsetsis a réuni les rapports du COE concernant les Septemvriana en un ouvrage, qui après sa publication, pourra également être mis à disposition sur le site.
  • Entretien radiophonique : la présidente de l’AGCOS a été interviewée par le professeur Ouzounoglou sur le thème de la diaspora « romaia ». L’émission est passée sur les ondes de la radio « Echo tis Polis » le 14 mars. L’enregistrement de cette entrevue peut être écouté sur le site de cette radio.

 

2b) Nouveaux membres :

A la connaissance de la Présidente, 8 nouveaux membres se sont inscrits pour/en 2015 :

  • Mme Vassiliki Avgoustidou
  • Mme et M. Marlène et Dominique Borel
  • Mme Nella Bouras-Samanidis
  • Mme Anna Spillmann Andreadis
  • Mme Mary Stassinopoulos Carras
  • Me et Mme Tikhon et Marina Troyanov

La Présidente a aussi annoncé la naissance en juillet 2015, du 1er enfant de la secrétaire du Comité, Léa Grammatopoulos, un garçon prénommé Gabriel.

 

2c) Cahier des charges

La Présidente a constaté cette année de nombreux malentendus entre les membres du Comité, dus principalement à l’absence d’un cahier des charges qui assigne clairement les tâches de chaque membre. Pour cette raison, la Présidente a soumis à l’assemblée un cahier des charges et lui a demandé de l’approuver (cf. annexe[vi]).

Le Trésorier a dit que cela représentait un changement des statuts et qu’il n’était pas sûr que l’AGO puisse procéder à cette modification sans que ce soit dans l’ordre du jour. A cette remarque, la Présidente, MM. Lemopoulos et Haut ont précisé qu’il ne s’agit pas de modifications des statuts et que des cahiers des charges similaires se retrouvent dans de nombreuses associations et ne sont pas inclus dans les statuts. M. Haut a proposé que le montant des factures visé par le président soit doublé et passe donc à CHF 100.-, en relation avec celui des associations de la taille de l’AGCOS. La proposition a été acceptée.

Le cahier des charges a été approuvé à l’unanimité en tant que base de fonctionnement avec la possibilité de transférer les tâches de chacun d’accord préalable entre les intéressés.

 

2d) Activités d’« électeur » de l’AGCOS auprès de l’EFC

En tant qu’« électeur » de l’AGCOS auprès de l’EFC, la Présidente a assisté à son Assemblée Générale le 24 janvier 2015 via Skype. Mme Ioli Kimyanci et M. Haralambos Lemopoulos, ne pouvant assister à l’assemblée lui ont délégué leur droit de vote (cf. annexes[vii]). L’assemblée a commencé à 9 heures 00 et n’était toujours pas finie à 13 heures 30 lorsqu’elle a quitté la réunion. Aucune décision n’a été prise durant ce laps de temps et la Présidente n’a donc pas eu à voter. La Présidente a demandé à intervenir et sur demande du Président de l’EFC a envoyé par courriel son intervention (en anglais, cf. annexe[viii]), publié sur le site www.agcos.ch. Le Président de l’EFC l’a présenté en grec à l’assemblée. L’intervention traitait des problèmes de langue que rencontre (a) la majorité des expatriés, hors Grèce, qui ne parle plus aussi bien ou plus du tout le grec mais qui toutefois souhaite garder des liens avec leurs racines. Il en va de même pour (b) les représentants à l’ONU qui veulent se renseigner au sujet de l’EFC. Ainsi, la Présidente a demandé au CA de l’EFC (a) qu’une page web de présentation de l’EFC et que (b) les rapports soient publiés en anglais, la langue la plus communément utilisée. Cette requête a été favorablement reçue et certains comptes rendus sont déjà publiés en anglais. La page web est en cours de réalisation à ce jour.

 

2e) Activités de représentante de l’EFC à l’ONU

En tant que représentante de l’EFC à l’ONU, la Présidente a présenté un communiqué  lors de la 8session du forum sur les questions liées aux minorités le 24 novembre à l’ONU. Le sujet du forum était « Minorities in the criminal justice system » (cf. annexe[ix], publié sur le site www.agcos.ch).

 

3) Rapport des comptes de l’exercice 2014-2015 par le Trésorier

Le Trésorier a présenté les comptes de l’exercice du 1er octobre 2014 au 30 septembre 2015 (cf. annexe[x]).

Au sujet des dépenses liées au dîner organisé en l’honneur de S. S. Bartholomée, en décembre 2014, le Trésorier a dit à l’assemblée que tout était en ordre et qu’il ne restait que 2 factures soumises par la Présidente en décembre 2014 à clarifier. Cette question a été immédiatement résolue après lecture des quittances par M. Georges Lemopoulos et Mme Angèle Morabito : quittance de la poste (lettre recommandée adressée au Patriarche, CHF 10,30.-) et celle de la Migros (enveloppes, CHF 8,60.-), cf. annexe[xi]. Un doute subsistait quant au nombre de personnes présentes au dîner, il a été clarifié par la Présidente qui a confirmé le nombre de personnes présentes au dîner (cf. annexe[xii]) et que la facture soumise par l’hôtel Métropole (cf. annexe[xiii]) ne comporte aucune erreur. Elle avait vérifié lors du paiement (décembre 2014) et par la suite sur demande du trésorier (janvier 2015). Les photographies de la soirée, publiées sur www.agcos.ch, permettent également de confirmer le nombre de participants.

Les factures mentionnées ont été acceptées sans réserve par l’assemblée.

 

4) Rapport des vérificateurs des comptes

M. Alain Haut a présenté le rapport des vérificateurs (cf. annexe[xiv]).

M. Haut a également aimablement attiré l’attention du Comité et de l’assemblée sur les points suivants :

4a) Les dépenses incompressibles

(i)   Cotisation EFC (Oi.Om.Ko.) :  CHF 310.-

(ii)  Site web :                            CHF   87.-

(iii) Frais bancaires :                   CHF   87.-

Le total s’élève à CHF 484.-, ce qui comparé aux cotisations 2014-2015 de CHF 410.- n’est pas viable à long terme sans dons.

4b) Le nombre de cotisations et membres est passé de 69 en 2013, 81 en 2014 et 41 en 2015. Il est donc crucial de maintenir le nombre de membres et les cotisations par un rappel régulier au non-payeur, ou de reconsidérer le niveau de cotisation.

4c) Les cotisations couvrent un exercice comptable et non une année civile, soit du 1er octobre au 30 septembre. Elles sont cependant exigibles dès le 1er janvier avec rappel dès février. Il est aussi de tradition voire statutaire que les organes d’une association soient en règle de cotisation pour garder leur statut. Dans notre cas, seuls 2 membres du Comité avaient payé leur cotisation lors des vérifications.

4d) Les dons s’élèvent à CHF 1'110.- en 2013, CHF 875.- en 2014, CHF 670.- en 2015 et sont exclusivement versés par les membres cotisants. Ils sont, comme il se doit, comptabilisés séparément des cotisations, et donc ne les remplacent pas. Il existe une corrélation importante entre les dons et le nombre de cotisations, d’où l’importance de la récolte des cotisations et/ou d’envisager une augmentation de la cotisation.

4e) La gestion financière des événements :

(i) visite du Patriarche (y compris apéritif) : le coût de cet événement s’élève à CHF 871.-, soit 87 cotisations, pour 41 membres en 2015, le coût représente donc plus du double des cotisations.

(ii) événements des Apokries : le coût s’élève à CHF 254.-, soit 25 cotisations, pour 41 membres en 2015, le coût représente donc plus de la moitié des cotisations.

4f) Ainsi, le Comité et les organisateurs des événements pourraient envisager une gestion plus précise des coûts des événements en faisant l’effort d’anticiper les coûts finaux que l’AGCOS devra supporter (gestion budgétaire) et en envisageant une contribution aux frais par les participants si cela s’avère approprié. Il est à noter que pour le prochain exercice, il y a déjà eu la conférence en coopération avec l’UNIGE.

4g) Les suggestions suivantes sont soumises :

(i) une gestion régulière de la comptabilité : le comité in corpore pourrait commenter la situation comptable tous les trimestres.

(ii) le comité pourrait décider du budget des événements.

(iii) le comité pourrait clôturer les comptes des événements dans le mois qui suit la fin de l’événement.

(iv)  il faudrait tenir un livre des comptes régulier.

 

Durant la discussion suscitée par ce qui précède, M. Haut a précisé que l’association est trop petite pour avoir une caisse séparée, et que si l’AGCOS voulait en garder une il faudrait dans ce cas tenir un livre de compte spécifique pour la caisse en plus du livre de compte général.

M. Haut a également remercié le Trésorier et le Comité pour le travail effectué et précisé que ses remarques et suggestions sont destinées à aider à mieux gérer une association qui ne demande qu’à accroître ses activités et donc à avoir un volant financier suffisant pour opérer dans les meilleures conditions.

Remarque : la carte de crédit ayant été créée temporairement pour l’année 2015, les frais inhérents de CHF 80.- par an ne sont pas reportés aux prochaines années (carte annulée).

Les suggestions présentées au point 4g) sont unanimement encouragées par l’assemblée.

 

5) Approbation des rapports, des comptes et décharge du conseil d’administration

L’assemblée a approuvé à l’unanimité les rapports, les comptes et en décharge le Comité.

 

6) Divers

6a) Suggestions de la Présidente concernant les futurs membres du Comité

L’année prochaine, fin septembre 2016, un nouveau Comité devra être élu. Suite à son expérience accumulée ces derniers mois et afin de préserver l’indépendance de l’AGCOS et d’éviter tout conflit d’intérêts, la Présidente suggère que les futurs membres du Comité :

(i)   n’appartiennent pas à la même famille.

(ii)  habitent en Suisse.

(iii) ne soient pas membre d’autres Comités ou CA, qu’ils soient laïques ou religieux, basés en Suisse ou à l’étranger.

Le Trésorier a relevé que ce point, ne faisant pas partie de l’ordre du jour, ne peut être traité par l’AGO. La Présidente précise que ce point est inclus à l’ordre du jour sous « Divers ». L’AGO accepte d’entrer en matière.

Le point (i) a été accepté à l’unanimité.

Les points (ii) et (iii) ont été jugés par l’Assemblée trop restrictifs et ont été rejetés sous cette forme.

Au sujet du point (ii), la Secrétaire Générale a proposé de l’étendre aux régions frontalières. Le Trésorier a présenté qu’une des spécificités de l’association est d’avoir des membres très mobiles, tel que ce membre de l’AGCOS, ayant payé sa cotisation et habitant maintenant aux Etats-Unis et qui ne serait donc pas éligible. Il a aussi mis en avant que certains membres habitent quelques mois en Suisse et quelques mois en Grèce ou ailleurs et qu’il faudrait peut-être modifier par domiciliés en Suisse, ce qui restreindrait déjà moins. Pour la Présidente, ceci n’est pas suffisant car seul un habitant peut concrètement connaître et s’adapter à l’actualité, aux exigences et aux spécificités locales et donc de prendre des décisions représentatives de et pour l’association.

Au sujet du point (iii), le Trésorier a relevé qu’il est très difficile de trouver des volontaires prêts à s’impliquer activement au sein d’un Comité et que l’on retrouve souvent les mêmes, e.g. au Comité ou CA du club de foot et au conseil municipal. Le Rév. Père Georges Tsetsis a demandé à la Présidente pourquoi des membres d’autres Comités ne pourraient pas être élus à celui de l’AGCOS. Elle a répondu que cela poserait des conflits d’intérêts notamment avec les membres de Comités ou CA d’ « associations-sœurs » aux intérêts similaires. Ce qui a soulevé le problème lié à la définition même de conflit d’intérêts. Finalement, M. Georges Lemopoulos propose de demander aux futurs candidats membres du Comité d’annoncer s’ils appartiennent à d’autres Comités ou CA et d’en informer les membres par soucis de transparence. Ce qui est accepté par l’AGO.

Bien qu’in fine, ces points restent en suspens sous cette première formulation, la Présidente est pleinement satisfaite d’avoir attiré l’attention sur la nécessité de respecter les spécificités « locales » et les problèmes de conflit d’intérêts suscités par l’appartenance à plusieurs Comités ou CA d’associations, notamment les « associations-sœurs » avec des intérêts similaires.

En conclusion, les membres du Comité de l’AGCOS (a) ne peuvent pas appartenir à la même famille et (b) doivent annoncer, au moment de leur candidature et pendant leur période de mandat, les autres Comités ou CA d’association dont ils sont membres ou qu’ils ont rejoints.

 

6b) Démission de 3 membres du Comité

Mme Dominique Morabito, Présidente, a présenté et remis sa lettre de démission, à l’Assemblée, avec effet le 16 décembre 2015 (cf. annexe[xv]).

M. Fotinos, Membre du Comité, a aussi annoncé verbalement sa démission et a dit qu’il ignorait qu’il fallait remettre une démission par écrit.

La Secrétaire Générale, Mme Yvonne Vingas, a également présenté sa démission.

Le Rév. Père Georges Tsetsis a regretté les démissions et a demandé ce que concrètement doit être fait pour la continuité du Comité. Le Trésorier a dit qu’on ne peut pas démissionner ainsi parce que le Comité ne peut pas fonctionner à deux et qu’en septembre prochain il y a l’organisation des élections des « grands électeurs » pour l’EFC. La Présidente a répondu que septembre correspondait de toute façon à la fin de son mandat. Une discussion a suivi quant à la façon d’assurer l’intérim dans les circonstances présentes. M. Haut a précisé qu’une démission pouvait en quelque sorte être comparée à un décès et qu’assurer un intérim est donc au bon vouloir du démissionnaire. Après discussion, il est décidé que la Présidente organisera des élections anticipées, en début 2016, pour renouveler l’entièreté du Comité puisque celui-ci n’est plus en nombre pour opérer selon les statuts. M. Haut a suggéré qu’un délai d’un mois devrait être respecté entre l’annonce aux membres de l’association des démissions et celui des élections anticipées, afin de permettre aux candidats de faire campagne.

Remarque : Mme Vingas et M. Fotinos ont remis leur démission par écrit le 16 décembre (cf. annexes[xvi],[xvii]).

Ainsi, la Présidente par intérim doit convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire à fin d’élection d’un nouveau Comité en prenant soin de solliciter les candidatures et de donner un délai suffisant (1 mois) aux candidats pour faire campagne auprès des membres.

 

6c) Comptes liés au débat commémoratif pour les 60 ans des Septemvriana organisé à l’université de Genève le 24 novembre 2015

Comme la Présidente quitte le Comité, elle a présenté à titre informatif et par volonté de clarté, les dépenses liées au débat organisé à l’UNIGE (cf. annexe[xviii]) et les décisions prises par les Comité au sujet de la participation financière de l’AGCOS (cf. aux PV publiés sur www.agcos.ch), soit :

(i)   La prise en charge de 50% des frais de transport et d’hébergement de MM. Akgönül et Aktar (le 50% restant demeure à la charge de l’EFC) : CHF 432,15.-

(ii)  La verrée à l’UNIGE : CHF 93,35.-

(iii) Les consommations au café Le Dorian, lors de la réunion de préparation du débat, sont gracieusement offertes par M. Nicolaos Anagnostopoulos : CHF 28.60.-

Le total des dépenses s’élève à CHF 525,50.-

 

L’ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 21 heures 20.

 

De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal pour servir et valoir ce que de droit.

 

                                                                                Fait à Genève, le 18 décembre 2015

 

La Secrétaire Générale,                                               La Présidente,

Mme Yvonne Vingas                                                    Mme Dominique Morabito, PhD

 

Annexes :
[i]      Feuille de présence des membres
[ii]     Invitation aux Apokries 2015
[iii]    Programme de la commémoration des 60 ans des Septemvriana
[iv]    Message de S.S. Bartholomée Ier adressé à l’AGCOS à l’occasion de la commémoration des 60 ans des Septemvriana
[v]     Courriel : commémoration des 60 ans des Septemvriana
[vi]    Cahier des charges des membres du Comité de l’AGCOS
[vii]    Procurations par courriel de I. Kimyanci et H. Lemopoulos
[viii]   Requête de D. Morabito auprès de l’assemblée générale de l’EFC
[ix]    Communiqué de l’EFC présenté par D. Morabito le 24.11.2015 à l’ONU
[x]     Rapport du trésorier, N. Anagnostopoulos, pour l’exercice comptable 2014-2015
[xi]    Copie des quittances de la Poste et de la Migros
[xii]    Liste des personnes présentes au dîner de décembre 2014 à l’hôtel Métropole
[xiii]   Copie de la facture de l’hôtel Métropole
[xiv]   Rapport des vérificateurs, A. Haut et G. Lemopoulos, pour l’exercice comptable 2014-2015
[xv]    Lettre de démission de la présidente, Dominique Morabito
[xvi]   Lettre de démission du membre du Comité, Athanassios (Tanas) Fotinos
[xvii]  Lettre de démission de la secrétaire générale, Yvonne Vingas
[xviii] Copie des factures des dépenses liée à la commémoration des 60 ans des Septemvriana